16/09/2008

Prix Carrefour du premier roman

9772102a723a612e1645438a876f849a.jpg
Bonjour à tous,

Je sors de ma retraite bloguienne afin de vous faire part d'une bonne nouvelle qui vient de me parvenir il y a peu. Je suis (ou plutôt, mon premier roman est) dans la sélection du prix Carrefour du premier roman.

Ce prix récompense un premier roman dans l'immense océan de premiers romans de l'année (plusieurs centaines d'après mes sources).

Rien que d'être arrivé à ce stade du concours est très satisfaisant mais l'histoire ne s'arrête pas là.

Le prix sera décerné par un jury se basant sur son appréciation bien-sûr mais aussi sur la base du... vote des internautes.

Votre soutien a déjà permis à Manipulé d'être publié, vous avez à présent l'opportunité d'en faire le prix 2008 du roman Carrefour.

Pour voter, c'est simple, quelques clics suffisent, une seule adresse : http://www.carrefour.fr/etmoi/culture_loisirs/105-C4FR_Qu...

Merci d'avance de votre soutien!

PS : réponse fin octobre.

09/06/2008

PAUSE

3e3f0e33af5f43d3585137d26d4e1846.jpgBonjour à tous.

Vous l'avez remarqué, des toiles d'araignée commencent à poindre au coin de ce blog. Plutôt que de culpabiliser de vous laisser sans nouvelles, je préfère donc trancher, d'un coup d'un seul et dire : PAUSE.

En ce moment, je suis tout à l'écriture de mon deuxième roman et plutôt que de vous gratifier d'une note lapidaire de temps à autre, je préfère mettre ce blog en hibernation et plonger la tête la première dans mon roman afin de vous livrer l'histoire la plus aboutie possible.

Je continuerai à jeter un œil de temps en temps alors n'hésitez pas à m'y contacter.

A bientôt.

Laurent TERRY

08:25 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Pause, blog

14/04/2008

Bande-annonce Manipulé

J'étais un peu jaloux des trop rares trailers (oups pardon, bande-annonces pour les intimes) que j'avais repérés pour la sortie de romans (Je reviens de mourir d'Antoine Dole, par exemple).

Alors que l'exercice est devenu banal outre-Atlantique, la démarche est encore assez novatrice dans l'hexagone.

Je me suis donc enfermé quelques heures durant afin de moi aussi vous livrer un avant-gout visuel de mon premier roman.

Rattrapage

Et oui, cela fait déjà quinze jours que je ne vous ai pas tenu au courant de mes pérégrinations mais j'étais pour le moins occupé.

J'ai bien, comme prévu, été sur le salon du livre de Limoges, résultat...SUPER.

Un accueil très chaleureux (je suis même reparti avec une coupelle en porcelaine, cadeau de Monsieur le maire!), des lecteurs ouverts aux nouveautés, que demander de plus??

L'ensemble des limougeauds que j'ai rencontrés étaient charmants et manifestement très heureux d'accueillir les auteurs. Le salon, situé au centre de la ville sous un grand chapiteau est vraiment une fête fédératrice. S'y pressent des fans de lectures bien sûr mais aussi des mères de famille encombrées de gamins intrigués par les piles de bouquins, en somme, tout cela est très bon enfant.

J'ai découvert le plaisir de discuter avec de futurs lecteurs et de leur rédiger, de ma plus belle plume, une jolie dédicace.

Voilà pour Limoges.

La semaine suivante, j'ai remis ça à Bordeaux.

J'y ai découvert une ville d'une grande beauté, de larges allées majestueuses, un calme reposant. C'est marrant, cela correspondait en tout point à l'image que je m'étais forgée de cette ville.

Le salon était hébergé au sein du conservatoire de la ville. L'espace ne manquait pas. La cohue était donc moins visible qu'à Limoges mais les lecteurs pourtant bien présents.

Sur place, une présentation de Manipulé était organisée. Installé au cœur du café multimédia dressé pour l'occasion, et devant un parterre de futurs lecteurs (enfin, je l'espère) j'ai répondu, une heure durant aux questions d'une intervieweuse qui avait lu Manipulé avec grande attention.

Ce débat était tout à fait plaisant. Nous avions tout le temps de discourir et comme je suis un bavard impénitent, j’étais dans mon élément.

Le lendemain, j’ai réitéré l’exercice pour une radio bordelaise (RCF). Ils m’ont promis de m’envoyer le résultat, je pourrai donc dès réception vous en faire profiter.

Vous en savez maintenant un peu plus sur mes activités de ces derniers jours (Ah, au fait, j’oubliais, j’ai part ailleurs bien commencé le petit frère de Manipulé, ;-)).

A suivre…

30/03/2008

Mon roman sous blister...!

Et voilà, l'ultime concrétisation de l'aventure.

Vendredi après-midi, j'ai découvert, pour la première fois Manipulé posé sagement au beau milieu du rayon polars de la Fnac La Défense.

J'ai déjà vécu pas mal d'étapes étonnantes, emplies de joie ou déstabilisantes mais cet instant est à part.

Je suis entré dans le magasin, un peu tendu. En réalité, j'avais peur de ne pas y trouver mon livre. Il y a encore quelques heures, j'avais en effet un peu de mal à imaginer que Manipulé puisse y cotoyer le dernier Harlan Coben ou l'un des chefs d'œuvre du King (heu celui de Carrie pas de Memphis entendons-nous bien).

Pourtant, en faisant le tour de la table nouveautés je suis tombé sur ça.

18e5203ee1a275012cfcb0be6003964d.jpg


Pas mal, non?

Dans la foulée de cette découverte, j'ai fait tous les points de vente de la défense. Résultat : Virgin -> OUI, Auchan -> OUI. Carton plein! (au passage, un coup de chapeau à l'équipe commerciale de Plon).

Une petite surprise m'attendait d'ailleurs chez Auchan. Ils ont une habitude pour le moins étonnante. J'y ai trouvé Manipulé sous... blister.
Et oui, comme une tranche de jambon ou un morceau de cantal.

Cela m'a un peu fait sourire et je me suis interrogé sur la raison de ce choix - d'autant que personnellement j'aime bien feuilleter les livres avant de les acheter. Est-ce pour éviter qu'ils ne soient abimés ? Cela restera l'un des grands mystères de l'aventure de cette publication...
ee2afa6555d7a5da6e4192183d4acb12.jpg

27/03/2008

Lire à Limoges : 29&30 mars 2008

b6665e2d161442b723a853dd7a4b8e10.jpgPetite info.

Ce week-end, je serai présent au salon "Lire à Limoges".
J'y dédicacerai Manipulé sur le stand de Plon.

Limougeauds et voisins, venez donc nombreux!

21/03/2008

C'est reparti!

c0df9fdce7ab0250838c77bde9464ca5.jpgL'encre de Manipulé est à peine sèche et voilà que le concours blogauteurs ouvre à nouveau ses portes numériques. Vous pouvez envoyer vos manuscrits par mail jusqu'au 15 avril 2008 minuit. Faites-moi confiance, ça vaut le coup...

Une seule adresse : http://blogauteurs.typepad.com/.

20/03/2008

Exemplaires presse

Hier, j'ai découvert une nouvelle étape de la publication. Afin que le monde journalistique soit informé de la sortie d'un nouveau livre, un envoi plus ou moins massif du titre est effectué.

L'attaché(e) de presse - qui connait le milieu comme sa poche - sait discerner ceux qui seront plus ou moins intéressés par la dite œuvre. Elle établit donc une liste - dans mon cas près de 200 noms.

L'auteur est alors chargé de dédicacer les 200 ouvrages....

Vous m'objecterez -> N'est-ce pas du stakhanovisme littéraire, les temps modernes livresques??

Un peu mais pour ma part, même au bout du 200ème, je ressentais un immense plaisir à l'exercice. En prime, quelques noms de journalistes bien connus s'étaient glissés dans ma liste. Ça fait quelque chose de signer son roman pour ..... BEEEP. (ça, je le garde pour moi).

Pour illustrer mon propos de ce matin, j'ai pris une petite photo du 'bureau des auteurs', chez Plon (l'endroit où, à chaque sortie, l'auteur est enfermé quelques heures pour signer ses exemplaires).

531ad65433ccfcd0eadca7e6789e51cb.jpg

18/03/2008

Salon du livre : compte-rendu

Ca y est, ce grand moment est passé. Je vais tenter dans ce billet de vous compter, par le menu, cette journée tout à fait exceptionnelle.

Je suis arrivé vers 15h30 au salon. Après un passage un peu laborieux par l'entrée pourtant réservée aux auteurs (il y avait un monde dingue), je suis allé attendre la suite des événements autour d'un café. A cette occasion, j'ai découvert un espace où les auteurs fourbus d'avoir signé tant et tant de bouquins peuvent se reposer et se désaltérer tout leur saoul. Et oui, se terre, au cœur du salon, un espace VIP pourvu de fauteuils en cuir accueillants et d'un bar 'open' et bien garni.

29366e55d8a04a906c673f5befd03231.jpg
Après ces instants de détente, je me dirige vers l'espace Lecture de Demain, un îlot situé à l'extrémité nord du salon où se tiennent des tables rondes. Je prends la température avant d'entrer en piste...

Sur une estrade, quatre ou cinq sièges accueillent les intervenants du débat qui précède celui auquel je vais participer.
En effet, je suis censé intervenir à 16h sur le thème Auteurs et Numérique en compagnie de plusieurs autres auteurs. Bientôt, mes comparses me rejoignent et nous nous installons posément. Il y a là Xavier Malbreil, un auteur qui compose des oeuvres multimédia directement sur le web, William Gibson, un auteur culte du mouvement SF cyberpunk et Henri Loevenbruck, un auteur français de Thrillers et de livres de Fantasy qui compte, à son actif, une dizaine de romans. Le débat est animé par Jean Sarzana, Délégué conseil de la SGDL.
df131bd5de5061e9e01f7ff6f15c7780.jpg

Mon premier débat se déroule plutôt bien. Chacun tente d'expliquer sa relation d'auteur à l'internet et son ressenti sur l'apport présent et à venir de cette technologie au monde littéraire.

Une heure et demi se passe puis, arrive le moment tant attendu de la remise du prix blogauteurs 2007. Comme une petite vidéo vaut mieux qu'un long discours, voici cet instant, tout en image.


Vous le voyez sur ces images, j'affiche un sourire ineffaçable. En effet, difficile d'être plus heureux.
Cette cérémonie un brin solennelle a été suivie d'une coupe de champagne sur le stand de Plon et d'une nouvelle expérience pour moi, mes premières dédicaces. Quel évènement! J'ai bien signé une quinzaine de livres. J'avoue que je serais incapable de vous narrer ce que j'ai pu écrire. Pour tout dire, j'ai simplement tenter de ne pas écrire trop de bêtises.
Voilà, cette journée s'est achevée ainsi, dans l'allégresse, Manipulé, sous le bras et des images plein la tête de ma première vraie journée d'écrivain.

Retrouvez mon interview sur Radio Bleue IDF

Interview du lundi 17 mars 2008.


podcast

22:45 Publié dans La publication | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : interview, radio